Site Loader

Avant de conclure une vente immobilière, il faut obligatoirement réaliser un diagnostic immobilier. Faite par un diagnostiqueur immobilier, cette opération permet de savoir si un logement est conforme aux normes en vigueur dans le secteur de la construction. Comment faire pour obtenir une certification de diagnostiqueur immobilier ? 

Devenir diagnostiqueur immobilier : comment obtenir sa certification ? 

Si vous souhaitez savoir comment devenir diagnostiqueur immobilier, sachez qu’il faut suivre une formation dans un organisme réglementé et reconnu par l’État. Au terme de cette période d’apprentissage, l’étudiant est soumis à une séance d’épreuve pour jauger votre niveau. En cas de réussite, il obtient une attestation de fin de formation lui permettant ainsi d’exercer en toute légalité sa profession. 

Ceux qui ont plutôt suivi un cursus scolaire avec un Bac +2 devront se présenter à des sessions pour obtenir la certification de diagnostiqueur immobilier pour en faire usage. Celles-ci concernent en général tous les diagnostics immobiliers exposés au cours de la formation.

Quels sont les différents bénéfices d’un bon diagnostic immobilier ?

Un excellent diagnostic immobilier permet à l’acheteur et au vendeur d’avoir des informations détaillées sur l’état du bien. De cette façon, les parties impliquées connaîtront les différents travaux à exécuter pour remettre sur pied ledit logement afin qu’il respecte les normes en matière de construction. 

Réaliser un diagnostic immobilier est une bonne astuce pour éviter des litiges entre les parties impliquées dans une vente immobilière. Mener cette action permet aussi à l’acheteur de vendre son logement à un meilleur prix. Lorsqu’il est positif, un diagnostic immobilier peut accroître la valeur marchande d’un bien sur le marché. 

Certains diagnostics immobiliers sont idéaux pour assurer la protection sanitaire des futurs occupants d’une maison. Cela ne s’arrête pas à là, car en réalisant une telle opération, il est possible de réduire les risques liés à l’achat d’une propriété. Soulignons aussi que faire un diagnostic immobilier permet de réaliser des économies. 

Diagnostic immobilier : quels en sont les différents types ? 

Il existe divers types de diagnostics immobiliers. Nous pouvons entre autres mentionner le diagnostic de performance énergétique (DPE). Il permet de mieux connaître la consommation énergétique d’une propriété et de mesurer son taux d’émission de gaz à effet de serre. 

Les diagnostics pour l’amiante, le plomb ou les termites font aussi partie des opérations de contrôle qu’il faut obligatoirement faire avant de conclure une vente immobilière. Celles-ci permettent respectivement de savoir si une maison est bâtie avec des matériaux contenant de l’amiante, présente des risques d’intoxication au plomb ou est envahie par des insectes xylophages. 

En dehors d’eux, vous pouvez également rencontrer les diagnostics électriques et de gaz. Ces opérations permettent de savoir si les installations d’électricité et de gaz sont défaillantes. Il est également possible de recourir au diagnostic de la Loi Carrez afin de connaître la véritable surface à exploiter dans une habitation.